Saint-Gobain - Document d'enregistrement universel 2019

5 Gouvernement d’entreprise Rémunération des organes d’administration et de direction SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2019 147 Rémunération des dirigeants mandataires sociaux 2.2 Principes généraux de la politique de rémunération des dirigeants mandataires 2.2.1 sociaux Le Conseil d’administration et le Comité des nominations et des rémunérations veillent en permanence à ce que la rémunération des dirigeants mandataires sociaux soit conforme aux recommandations du code Afep-Medef de gouvernement d’entreprise des sociétés cotées et réponde en particulier aux exigences de transparence et de mesure. Ils veillent également à son évolution par rapport à celle des performances du Groupe et tiennent compte des pratiques de place. L’ensemble des composantes de la rémunération (fixe, variable annuel, intéressement long terme, indemnité de cessation de fonctions et engagement de retraite) et l’équilibre entre ces composantes sont pris en compte pour déterminer la rémunération des dirigeants mandataires sociaux. Dans la détermination des différentes composantes de la rémunération des dirigeants mandataires sociaux, le Conseil d’administration prend également en compte des benchmarks de sociétés du CAC 40 comparables à Saint-Gobain en termes de chiffre d’affaires, effectifs et internationalisation. Le Conseil d’administration veille en outre à ce que l’attribution d’instruments de rémunération à long terme (options sur actions, actions de performance et unités de performance le cas échéant) aux dirigeants mandataires sociaux au cours d’un exercice donné ne représente pas une part disproportionnée de leur rémunération globale maximum au titre de cet exercice et a soumis ces attributions à des règles de plafonnement et de conservation exigeantes. Rémunérations et avantages accordés aux dirigeants mandataires sociaux 2.2.2 Synthèse des rémunérations et avantages accordés aux dirigeants mandataires sociaux a) au titre de l’exercice 2019 En application des principes exposés ci-dessus, les politiques de rémunération du Président-Directeur Général et du Directeur Général Délégué pour 2019 ont été arrêtées par le Conseil d’administration dans ses séances du 21 février 2019 et du 22 novembre 2018, sur proposition du Comité des nominations et des rémunérations, et ont été approuvées par l’Assemblée générale des actionnaires du 6 juin 2019 (neuvième et dixième résolutions). Les tableaux suivants présentent une synthèse des rémunérations, options sur actions et actions de performance, attribuées à M. Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général, et à M. Benoit Bazin, Directeur Général Délégué, au titre des exercices clos les 31 décembre 2018 et 2019. Aucune option sur action ni unité de performance ne leur a été attribuée en 2019. Tableau 1 – Tableau de synthèse des rémunérations, options et actions de performance attribuées ou versées aux dirigeants mandataires sociaux (nomenclature AMF) (en euros, avant charges sociales et impôts) Exercice 2019 Exercice 2018 Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général Rémunérations attribuées ou versées au titre de l’exercice (détaillées au tableau 2) 2 740 303 2 314 317 Valorisation des rémunérations variables pluriannuelles attribuées au cours de l’exercice 0 0 Valorisation des options attribuées au cours de l’exercice (détaillées au tableau 4) - 109 148 Valorisation des actions de performance attribuées au cours de l’exercice (détaillées au tableau 6) 1 803 267 1 090 961 TOTAL 4 543 570 3 514 426 Benoit Bazin, Directeur Général Délégué à compter du 1 er janvier 2019 Rémunérations attribuées ou versées au titre de l’exercice (détaillées au tableau 2) 1 429 680 - Valorisation des rémunérations variables pluriannuelles attribuées au cours de l’exercice 0 - Valorisation des options attribuées au cours de l’exercice (détaillées au tableau 4) - - Valorisation des actions de performance attribuées au cours de l’exercice (détaillées au tableau 6) 901 634 - TOTAL 2 331 314

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx