Saint-Gobain - Document d'enregistrement universel 2019

5 Gouvernement d’entreprise Rémunération des organes d’administration et de direction SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2019 175 Politique de rémunération du Directeur Général Délégué, pour l’exercice 2020, soumise à l’approbation de l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires (article L. 225-37-2 du Code de commerce) Éléments de rémunération attribuables à raison du mandat Plafond Présentation Prévoyance et frais de santé Sur décision du Conseil d’administration, M. Benoit Bazin continue de bénéficier intégralement des contrats Groupe de prévoyance et de frais de santé conclus respectivement avec GAN et Mutuelle Malakoff Médéric pendant la durée de son mandat social. Date de l’autorisation par le Conseil d’administration : 22 novembre 2018. Date d’approbation par l’Assemblée générale, selon la procédure des conventions réglementées alors en vigueur : 6 juin 2019 (13 e résolution). Rémunérations des membres de la Direction du Groupe 2.3 Les rémunérations des membres de la Direction du Groupe sont déterminées avec l’objectif de les situer correctement au regard des rémunérations en vigueur dans des groupes comparables. Leur fixation et leur révision s’appuient notamment sur des études spécifiques réalisées à la demande de la Direction du Groupe par des consultants spécialisés dans ce domaine. Elles comportent, en sus d’une part fixe, une part variable raisonnable par rapport au total des rémunérations dont l’objet est de refléter la contribution personnelle du dirigeant au développement du Groupe et à la progression de ses résultats. Ce principe a été élargi à l’ensemble de l’encadrement et a induit la mise en place de formules comprenant des indicateurs économiques comme le retour sur investissements ( Return on Investment , ROI) ou le Retour sur Capitaux Employés ( Return on capital employed , ROCE) mais aussi des objectifs personnels tels que le développement de tel type d’activité ou l’implantation du Groupe dans un nouveau pays. Le plus souvent, un indicateur de sécurité est également retenu. La rémunération des dirigeants est donc clairement liée à la performance et à la réalisation d’objectifs qui impliquent un engagement personnel très marqué. Elle peut connaître des variations significatives d’une année à l’autre en fonction des résultats obtenus. Le montant global des rémunérations brutes perçues en 2019 des sociétés françaises et étrangères du Groupe par les membres du Comité exécutif tel que composé au 31 décembre 2019 (hors dirigeants mandataires sociaux et hors éléments de rémunération à long terme), s’est élevé à 7,9 millions d’euros (15,3 millions d’euros en 2018 pour les membres du Comité de Direction Générale tel que composé au 31 décembre 2018), dont 2,2 millions d’euros (4,2 millions d’euros en 2018 pour les membres du Comité de Direction Générale tel que composé au 31 décembre 2018) constituant la part variable brute de ces rémunérations. Aucune indemnité de fin de contrat de travail n’a été perçue par les membres du Comité exécutif tel que composé au 31 décembre 2019 (2,6 millions d’euros en 2018 pour les membres du Comité de Direction Générale tel que composé au 31 décembre 2018). Le montant des engagements pris en matière de retraite ( Defined Benefit Obligation sur les indemnités de fin de carrière et les rentes viagères) provisionné en faveur des membres du Comité exécutif tel que composé au 31 décembre 2019 (y compris les dirigeants mandataires sociaux), s’élève à 41,5 millions d’euros au 31 décembre 2019 (50,9 millions d’euros au 31 décembre 2018 pour les membres du Comité de Direction Générale tel que composé au 31 décembre 2018). Les rémunérations allouées aux administrateurs représentant le Groupe (notamment aux membres de la Direction du Groupe) dans les sociétés du Groupe autres que la Compagnie de Saint-Gobain sont soit reversées à leur société employeur, soit versées directement à celle-ci.

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx