Saint-Gobain - Document d'enregistrement universel 2020

9 Informations complémentaires et tables de concordance Informations RSE SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 381 Informations RSE 2. Note méthodologique 2.1 Le contenu des chapitres RSE de ce document procède d’une consultation des parties prenantes internes et externes. En interne, les entités pays ou clusters de pays, les BU de SHP et les directions fonctionnelles (Ressources Humaines, Achats Responsables, Communication Financière, Développement Responsable, EHS…) ont été mis à contribution, afin d’enrichir le rapport d’exemples. En externe, les parties prenantes sont régulièrement interrogées afin de recueillir leur point de vue sur la politique générale ou sur tel ou tel aspect spécifique de la responsabilité sociale de Saint-Gobain. Ces consultations aident à faire évoluer le reporting et la communication RSE du Groupe. Référentiels 2.1.1 Les référentiels utilisés pour le reporting social, pour le reporting EHS et la définition des indicateurs ont été établis en cohérence avec le Pacte mondial des Nations unies et les lois françaises applicables. Pour disposer d’un cadre de référence mondial, ces référentiels s’appuient également sur des indicateurs du GRI ( Global Reporting Initiative ), de SASB ou d’autres référentiels pertinents en fonction des enjeux de matérialité. La Direction des Affaires Sociales du Groupe Saint-Gobain, en charge du reporting social, collabore et échange régulièrement avec les principaux contributeurs de la filière Ressources Humaines pour améliorer la doctrine et les processus de reporting. Pour le reporting EHS, des groupes de travail sont également organisés pour proposer des évolutions pour les nouveaux indicateurs EHS, afin de suivre les évolutions des standards internationaux et de mettre à profit les retours d’expérience des sites. Ces propositions sont ensuite discutées et validées lors de comités de pilotage qui ont lieu deux fois par an. Les données publiées consacrées à la RSE de Saint-Gobain et qui suivent la méthodologie du GRI sont issues de trois systèmes de reporting Groupe distincts : l’outil de pilotage Smart’R, qui permet d’effectuer le ■ reporting des effectifs et le reporting social annuel ; le système de gestion et de reporting des cadres, ■ appelé PeopleGroup ; le système de reporting EHS (environnement, hygiène, ■ sécurité), dénommé Gaïa. Reporting social 2.1.2 Fondements 2.1.2.1 Périmètres couverts L’outil de pilotage du reporting social du Groupe, Smart’R, compte 670 entités consolidées à fin 2020. Cet outil intègre les effectifs des sociétés consolidées ■ par intégration globale par le Groupe. C’est la base de calcul de l’effectif global consolidé, de la répartition de l’effectif par genre, par région, par zone géographique, par catégorie socio-professionnelle et par type de contrat. Les sociétés nouvellement intégrées sont comptabilisées au rythme de leur intégration financière et les sociétés cédées dans l’année écoulée ne sont pas prises en compte. Dans un objectif de simplification de la collecte, pour ■ les entités non interfacées de moins de 500 salariés, seuls les effectifs et heures travaillées sont remontées dans notre outil de reporting. Ainsi les indicateurs concernant les mouvements de personnel, les absences et la rémunération sont calculés sur 96,7 % du périmètre du Groupe. Le reporting social annuel permet de rendre compte de ■ la performance sociale du Groupe. Le calcul des indicateurs sociaux s’appuie sur l’ensemble du périmètre de la campagne annuelle, sauf mention contraire. Outil de pilotage 2.1.2.2 Smart’R est un outil d’aide à la décision, mis en place par la Direction des Ressources Humaines pour restituer des données liées aux effectifs de façon automatisée. Depuis janvier 2017, Smart’R intègre les éléments des systèmes de paie de manière mensuelle. Une collecte automatisée est en place pour plus de 92 % des effectifs du Groupe. Une collecte manuelle est nécessaire pour les entités non intégrées dans des centres de services partagés (8 % des effectifs sont non interfacés). Nous mettons en place des interfaces dès que cela est pertinent et techniquement possible, mais il reste une part de collecte en saisie manuelle, notamment pour les sociétés nouvellement acquises. Les éléments du reporting social annuel ont été collectés et intégrés dans Smart’R. L’ensemble de la consolidation des données est réalisé au niveau du Groupe Saint-Gobain. La mise à jour des données d’organisation et du périmètre du Groupe est effectuée chaque mois dans Smart’R, en s’appuyant sur les changements de périmètre tels que les mouvements d’acquisition, de cession ou de fusion, opérés dans le reporting de consolidation financière du Groupe. Smart’R permet de réaliser le reporting social. En effet, l’extraction des données sociales nécessaires aux analyses est assurée grâce à l’outil de reporting Microstrategy, adossé à Smart’R. Le questionnaire GRI-RH est complété chaque année par les Responsables de Ressources Humaines des Pays et des Activités en France pour collecter des indicateurs qualitatifs et consulter les parties prenantes internes lors de la rédaction du Rapport. Une démarche d’amélioration continue 2.1.2.3 Le Groupe Saint-Gobain s’est engagé dans une démarche volontaire et progressive de fiabilisation de ses données sociales par : un échange permanent avec les responsables des ■ ressources humaines de chaque pays et des activités en France et également avec les contributeurs au reporting pour s’assurer de la bonne compréhension et de l’application des règles de calcul des indicateurs sociaux définis dans la doctrine du Groupe disponible en français et en anglais ;

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx