Saint-Gobain // Document d'enregistrement universel 2021

2 Stratégie L’environnement du Groupe www.saint-gobain.com SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2021 40 Changement climatique 1.1.1 Face au défi posé par le changement climatique et ses conséquences sur les équilibres économiques, sociaux, environnementaux et géopolitiques, la réponse prioritaire réside dans la décarbonation de l’économie dans son ensemble. C’est une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui s’impose comme un objectif central, à l’échelle planétaire. Or, la dynamique globale n’est pas satisfaisante, avec une courbe d’évolution des émissions de GES qui reste, sur les dernières années, orientée dans un sens contraire à cet objectif. Émissions mondiales de CO2 entre 1960 et 2019 (1) (indice 100 en 1990) 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 2015 2019 2010 2005 2000 1995 1990 1985 1980 1975 1970 La crise sanitaire de la Covid-19 a eu un effet bénéfique ponctuel en 2020 sur les émissions de CO2, avec une diminution due à la chute de la production et des transports. La dynamique reste toutefois préoccupante sur l’ensemble des indicateurs, avec par exemple une demande mondiale de charbon qui a dépassé en 2021 les niveaux de 2019 et s’est approché de son record de 2014, comme l’indique l’Agence internationale de l’énergie (2). Dans ce contexte, la note positive vient du secteur des énergies renouvelables, dont la production d’électricité devrait augmenter en 2021 de plus de 8 % à 8 300 TWh, la plus forte croissance annuelle depuis les années 1970 (3). catastrophiques. En termes de leviers d’action pouvant permettre une amélioration des perspectives à court terme, le rapport met l’accent sur la réduction des émissions de méthane lié aux carburants fossiles, aux déchets et au secteur agricole, ainsi que sur le développement des marchés de carbone. En 2015, l’Accord de Paris a inscrit un repère important en consacrant l’ambition de maintenir la hausse des températures en dessous de 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle, ce qui implique de réduire les émissions de GES de 2,7 % par an de 2020 à 2030. Chaque année, sur la base des derniers travaux scientifiques, l’Emissions Gap Report du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) compare l’écart entre ces engagements et la baisse nécessaire pour respecter l’objectif. Sa dernière édition, publiée en octobre 2021 (4), indique qu’en l’état actuel des engagements en faveur du climat, la trajectoire aboutit à une augmentation de 2,7 °C à la fin du siècle, très au-dessus des objectifs de l’Accord de Paris, avec des conséquences potentiellement Le secteur de la construction tient une place primordiale dans ce paysage, dans la mesure où il représente à lui seul près de 40 % des émissions annuelles de CO2 dans le monde, dont 28 % pour l’exploitation des bâtiments (émissions opérationnelles liées au chauffage, à la climatisation, ou encore à l’eau chaude sanitaire) et 11 % pour le carbone « gris » lié à la production des matériaux, à leur transport, aux engins de chantiers, c’est-à-dire le carbone incorporé (embodied carbon) (5). Il n’y a donc pas de chemin vers la neutralité carbone sans une évolution du secteur. Au-delà des opérations de construction, il faut s’intéresser également au bâti existant, dans la mesure où on estime que près des deux tiers du parc actuel existeront toujours et continueront à émettre du carbone en 2040 (6). Les efforts de décarbonation doivent s’y appliquer également, à travers des démarches de rénovation ayant pour objectif l’amélioration de l’efficacité énergétique, l’élimination de l’usage de carburants fossiles (charbon, gaz, fuel) pour le chauffage, et le recours à des énergies renouvelables. On estimait par exemple dès 2018 que pour respecter les objectifs posés par l’accord de Paris, l’intensité énergétique par mètre carré des bâtiments au niveau mondial doit s’améliorer en moyenne de 30 % à l’horizon 2030 comparé à 2015 (7). Dans ce contexte, au-delà des États, les autres acteurs de la société, et en particulier les entreprises, ont un rôle clé à jouer, en adoptant des démarches ambitieuses et en se fixant des objectifs contraignants afin de maximiser leur contribution et de minimiser leur empreinte. En 2019, Saint-Gobain a ainsi officialisé son soutien à l’initiative Business Ambition for 1,5 °C portée par le Pacte mondial des Nations unies (sur le partenariat avec le Global Compact, cf. chapitre 3, section 1.3.1). Cette initiative exhorte les leaders du monde des affaires à engager leurs entreprises sur des objectifs concrets alignés sur la limitation de l’augmentation de la température mondiale à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels, l’objectif final étant de soutenir une « transformation véritablement systémique » (8). Saint-Gobain, qui s’était déjà engagé à réduire ses émissions de CO2 de 20 % entre 2010 et 2025, s’engage aujourd’hui à atteindre l’objectif de « zéro émission nette » d’ici à 2050. Au-delà de la contribution à des efforts collectivement indispensables, le Groupe croit que la neutralité carbone est compatible avec la croissance et qu’une économie bas-carbone offre des perspectives de croissance vertueuse. (1) Union européenne, EDGAR – Emissions Database for Global Atmospheric Research – https://edgar.jrc.ec.europa.eu/ (2) Agence internationale de l’énergie, op. cit. pp. 11-12. (3) Id., p. 24. (4) Programme des Nations unies pour l’environnement/United Nations Environment Programme, EGR21 : The Emissions Gap Report 2021 : The Heat Is On/A world of climate promises not yet delivered – https://www.unep.org/resources/emissions-gap-report-2021 (5) https://architecture2030.org/why-the-building-sector/ (6) Agence internationale de l’énergie, op. cit. (7) PNUE/Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction – The 2018 Global Status Report – Towards a Zero-Emission, Efficient and Resilient Buildings and Construction Sector (Rapport de situation 2018 : pour un secteur des bâtiments et de la construction à émissions nulles, efficace et résilient dans le monde), p. 10. (8) « Rejoignez la campagne pour notre seul avenir » – https://unglobalcompact.org/take-action/events/climate-action-summit-2019/business-ambition

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx