Saint-Gobain // Document d'enregistrement universel 2021

3 Un Groupe performant et responsable Atteindre l’excellence dans les opérations SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2021 97 Les achats et l’optimisation logistique 3.2 Les achats 3.2.1 Les achats sont un facteur clé de la compétitivité de Saint-Gobain, et leur organisation est adaptée aux spécificités de ses activités et de ses pays d’implantation afin d’assurer son efficacité et de gérer les risques afférents à la chaîne d’approvisionnement. Les achats répondent aux besoins des activités industrielles et de distribution du Groupe. Si les fonctions Achat s’appuient sur des politiques et un socle commun, notamment la mise en œuvre de la politique « Achats Responsables » (cf. dans ce chapitre, section 1.4), elles n’interviennent pas au même niveau de la chaîne de valeur de Saint-Gobain : achats hors négoce : ils concernent les achats en amont ■ de l’étape de production (matières premières, énergie, produits chimiques, composants…), les achats des équipements permettant la production (machines, génie civil…), l’ensemble des dépenses logistiques, ainsi que les achats des fonctions support (informatique, marketing, ressources humaines, EHS, communication, finances, audit…) ; achats de négoce : ils interviennent en aval de la ■ production, pour assurer l’offre des enseignes du Groupe. La politique d’achats de Saint-Gobain favorise l’établissement de contrats et de partenariats de moyen et long terme avec ses fournisseurs. Dans le contexte de la crise du coronavirus, les acheteurs du Groupe ont agi de façon responsable : les conditions de paiement des fournisseurs de type TPE et PME n’ont pas été modifiées. Le Groupe s’est attaché à développer le professionnalisme de ses acheteurs par des actions de formation. Un parcours de formation est ouvert à tous les acheteurs du Groupe dans le cadre de l’école des achats. Des formations plus spécifiques destinées aux acheteurs de négoce complètent ce dispositif. Ces formations, particulièrement importantes pour les nouveaux venus dans la fonction Achat, leur donnent les outils qui leur permettent, ainsi qu’à leurs équipes, de tendre vers l’excellence dans leurs activités quotidiennes. Au-delà des spécificités liées à ses activités, Saint-Gobain reconnaît le rôle majeur de la fonction Achat en matière de compétitivité, d’innovation et de performance durable. Les acheteurs sont particulièrement engagés dans la feuille de route CO2 à l’horizon 2030, à la fois pour la maîtrise puis la réduction des émissions de « scope 3 » et pour le développement des achats d’énergies renouvelables ou décarbonées (cf. dans ce chapitre, section 2.1). Cela implique la gestion d’un nombre important de fournisseurs. Plus de 210 000 entreprises approvisionnent les sites dont plus de 15 000 concentrent 80 % des achats du Groupe. Les achats de négoce sont plus concentrés autour de plus de 12 000 fournisseurs. La chaîne d’approvisionnement des sites industriels est majoritairement locale. Moins de 5 % des achats d’une région sont réalisés en dehors de sa zone géographique. L’optimisation de la logistique 3.2.2 Représentant plus d'un tiers des émissions de CO2 de son « scope 3 », l’optimisation de la logistique, en amont et en aval de la chaîne de valeur, est un facteur clé pour réduire l’impact carbone de Saint-Gobain et atteindre l’objectif de réduction de 16 % des émissions de « scope 3 » d’ici à 2030. Le Groupe a développé des programmes digitaux « Industrie 4.0 » et « Supply chain 4.0 » afin d’optimiser les transports. Que ce soit pour ses achats ou pour la livraison de ses clients, les transports sont réalisés majoritairement par transport routier. L’utilisation du digital à travers la collecte de la donnée est au cœur des programmes « Industrie 4.0 » et « Supply Chain 4.0 » de Saint-Gobain. Les technologies de l’information utilisées permettent d’obtenir un remplissage optimal des véhicules et une planification des trajets plus efficace en coordonnant les transports entrants et sortants pour éviter des kilomètres à vide. Ainsi le Groupe utilise des logiciels de modélisation, d’optimisation et de simulation de la chaîne d’approvisionnement afin de trouver le meilleur équilibre entre les délais de livraison, les coûts, les stocks et l’empreinte carbone. Un centre de compétences dédié a été créé pour faire évoluer les pratiques et faciliter la collaboration entre les sites et les activités. En partenariat avec les prestataires logistiques, Saint-Gobain privilégie l’utilisation de véhicules qui respectent les normes d’émission EURO V et VI, ou favorise la transition vers des carburants moins émetteurs pour la flotte. L’entité de Distribution Optimera en Norvège a fait office de pionnier dans l’utilisation de carburant biodiesel pour ses camions. Saint-Gobain s’attache à utiliser les modes de transport de manière agile, en passant à des modes de transport multimodaux moins polluants comme le rail et le transport fluvial ou maritime autant que possible. De nombreuses actions ont été menées, par exemple les initiatives de Point P en France pour développer le transport fluvial en région parisienne. Ainsi, l’agence du Quai de Javel à Paris reçoit les livraisons par barge évitant ainsi la circulation de camions.

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx