Saint-Gobain // Document d'enregistrement universel 2021

3 Un Groupe performant et responsable Atteindre l’excellence dans les opérations SAINT-GOBAIN DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2021 99 Les résultats sur la gestion des risques 3.3.1.3 et l’amélioration de la performance Le programme WCM délivre une importante réduction des coûts de production en même temps que la minimisation des risques en termes de santé, de sécurité, d’environnement et des risques industriels. Les piliers « Qualité », « Performance industrielle » et « Environnement » contribuent fortement à la réduction de l’empreinte environnementale de Saint-Gobain en diminuant les déchets générés en production et la consommation d’eau et en améliorant l’efficacité énergétique. Le programme WCM et son extension à la chaîne d’approvisionnement constituent un changement de culture et de système de management, dans le but d’apporter un haut niveau de service aux clients, une meilleure compétitivité et une plus grande efficacité, tout en améliorant sans cesse la santé et la sécurité de tous les employés du Groupe et de ses partenaires. Il favorise et promeut l’engagement et la mobilité des collaborateurs. Enfin, il contribue à la réussite de la transformation digitale des usines et à l’adoption de ses méthodes et de ses outils par les utilisateurs (cf. dans ce chapitre, section 3.3.1.2). Les méthodes développées dans le pilier « Développement des personnes » permettent d’assurer la gestion des compétences techniques de Saint-Gobain en adaptant à la fois les programmes de formation (cf. dans ce chapitre, section 4.3.5), les parcours professionnels des collaborateurs, et si nécessaire la recherche de compétences externes. La gestion des risques industriels 3.3.1.4 et de distribution La politique de prévention des risques industriels et de distribution a pour objectif de réduire la probabilité de survenance des événements accidentels, d’en minimiser la gravité s’ils devaient se produire et enfin de préserver la continuité des opérations et de l’activité. Cette politique s’applique à tous les sites de Saint-Gobain. Définie et animée par la Direction des Risques et Assurances, cette politique est déployée au sein de l’organisation, jusqu’aux sites, par un réseau de coordinateurs de la prévention. Un manuel de prévention des risques, disponible dans une quinzaine de langues, constitue le référentiel du Groupe. Il comprend les standards, les procédures et règles techniques applicables, les méthodes d’identification et de réduction des risques, y compris des risques naturels, et la réalisation de plans d’urgence et de continuité d’activité. Ce manuel peut être partagé avec des parties prenantes concernées – par exemple, des sous-traitants permanents sur site. L’outil d’évaluation des risques est utilisé par l’ensemble des sites opérationnels et fournit une évaluation objective du niveau de protection et de prévention. Il prend en compte à la fois les facteurs humains (organisation, procédures, communication, formation…) et les installations physiques. Ainsi, chaque site peut identifier ses points d’amélioration, développer des plans d’action – y compris des investissements – et mesurer via cet outil les progrès effectués. en limiter les effets. L’objectif est d’assurer totalement ou partiellement le service apporté aux clients et de recouvrer le plus rapidement possible les capacités opérationnelles. Les sous-traitants intervenant sur les sites sont associés à la démarche, et doivent s’engager sur un plan de prévention. Le Groupe déploie des plans de continuité d’activité par site en fonction de l’évaluation des risques et de la vulnérabilité des procédés à des interruptions fortuites, ce qui inclut une anticipation des impacts d’un accident pour En 2021, Saint-Gobain a continué à faire évoluer son dispositif de gestion des risques afin de mieux comprendre, évaluer et le cas échéant mettre en place des plans d’action afin d’anticiper et de réduire les impacts des risques liés aux catastrophes naturelles dont la fréquence et la gravité augmentent. À noter que ce dispositif permet également d’intégrer les scenarios liés au changement climatiques. La gestion des risques environnementaux, 3.3.1.5 de santé et de sécurité Le référentiel EHS est applicable à l’ensemble des sites de Saint-Gobain. Il décrit le système de management EHS à mettre en place et explique la démarche d’identification et de gestion des risques environnementaux ainsi que de ceux concernant la santé et la sécurité des collaborateurs et sous-traitants sur site. Il est coordonné avec les exigences des certifications ISO 14001 et ISO 45001. Ainsi, qu’il soit certifié ou non, chaque site du Groupe réalise une cartographie des risques environnementaux, de santé et de sécurité. En support de l’approche du référentiel EHS et de la certification ISO, l’évaluation des risques de santé et de sécurité fait l’objet d’un standard spécifique diffusé et mis à jour par la Direction EHS de Saint-Gobain. Le respect de ce standard est obligatoire pour tous les sites. En 2021, un guide a été créé pour présenter les exigences et des recommandations sur la maîtrise des risques lors d’un projet de construction. Tous les standards et guides sont accompagnés de supports de formation à destination des organisations locales en charge de la formation. Le standard d’évaluation des risques environnementaux a été mis à jour en 2020 et des formations pour aider à sa mise en place ont été organisées. S’appuyant sur la démarche et le référentiel ISO 14001, ce standard permet d’homogénéiser l’approche entre tous les sites et de guider les personnes en charge des évaluations pour définir les actions les plus pertinentes permettant d’assurer une amélioration continue. Les évaluations des risques EHS bénéficient d’une version digitale intégrant l’analyse, l’évaluation et les actions de maîtrise des risques. Ainsi, cet outil facilite le déploiement, la fiabilisation de la mise en œuvre et le suivi des plans d’action sur l’ensemble des sites du Groupe. En complément du référentiel EHS, la matrice des risques EHS est intégrée au référentiel de contrôle interne. Des audits de conformité du système de management EHS, conduits par la Direction EHS, et les démarches de certification externe complètent le dispositif de contrôle. La version pilote de l’audit EHS interne (Integrated System Assessment ou ISA) a été finalisée et focalisée sur les sites certifiés. En complément, une version de la méthodologie d’audit a été développée pour les sites de plus petite taille pour lesquels la certification ISO est moins adaptée. Lors d’acquisitions, le parcours d’intégration des nouvelles entités au Groupe comporte une procédure spécifique pour la mise en œuvre de la politique EHS.

RkJQdWJsaXNoZXIy NzMxNTcx